Motoi Yamamoto surprenant artiste du sel

Publié le 7 Septembre 2013

Motoi Yamamoto ( japonais : 山本 基, Yamamoto Motoi) plasticien contemporain japonais, né en 1966 à Onomichi (Préfecture d'Hiroshima) a eu une enfance pauvre et a du travailler très jeune

 

 

Motoi Yamamoto redonne vie au sel de manière symbolique et fait saisir son importance vitale par le biais de son art. Le sel de Motoi Yamamoto forme des milliers de ravines et crée un labyrinthe monumental. Autant de chemins de vie, doux, irritants, que le sel, dessine à même le sol.

 

 

Avec une patience infinie, une semaine en moyenne pour la création d'une œuvre, il réalise des installations in situ et éphémères, d’une grande fragilité. Le choix du matériau, le geste et le temps nécessaire rappellent, telle une vanité, notre présence passagère sur Terre.

 

 

En 1994, la soeur de Motoi Yamamoto décède des suites d’un cancer du cerveau. Pour soulager son chagrin, il recherche un thème de travail dont le fil conducteur serait la renaissance entre la mort et de la vie. Il choisit le sel car il est utilisé au Japon après les funérailles ; les personnes qui assistent à un enterrement lancent du sel sur elles avant de rentrer dans leur maison, de manière à se purifier et à chasser les mauvais esprits (comme les sumotori avant le combat). Motoi Yamamoto croit que le sel a le pouvoir de guérir la douleur liée au deuil.

 

On voit dans une de ses vidéos les vastes plaines salées de l’Utah et il explique comment le sel lui permet de faire le lien entre la mort et la vie. Dans le projet "Return to Sea" : le dernier jour d’une exposition, il a demandé aux visiteurs de prendre chacun un peu de sel de son œuvre et de le rejeter en mer.

 



Motoi Yamamoto au travail

<
Motoi Yamamoto surprenant artiste du sel
Motoi Yamamoto surprenant artiste du sel
Motoi Yamamoto surprenant artiste du sel

Biennale de Melle, chapelle St Savinien, œuvre de sel, in situ, 2013

Rédigé par nezumi dumousseau

Publié dans #art contemporain, #japon

Repost 0
Commenter cet article