Népal, conseil des ministres au sommet (enfin presque)

Publié le 4 Décembre 2009

A l'approche de la conférence de Copenhague sur le climat, le Népal a souhaité faire entendre sa voix, en délocalisant le conseil des ministres à 5150 mètres d'altitude, au pied de l'Everest, après les derniers lodges de Gorak Shep,  un peu en dessous du Kala Pattar

Il s'agit d'attirer l'attention des "grands décideurs" sur la fonte possible des glaciers de l'Himalaya, et le risque que cela fait peser sur les pays environnants.  Selon les scientifiques, les glaciers de l'Himalaya fondent à un rythme alarmant, entraînant la formation d'immenses lacs qui menacent de céder et d'inonder les villages situés en aval, notamment au Népal.

L'an dernier, j'avais, après une ascension de ce même Kala Pattar, publié un post sur le sujet:

La fonte rapide des glaciers du Khumbu au Népal


Pour cela, le Premier ministre népalais Madhav Kumar et ses 22 ministres, équipés de bouteilles d'oxygène et d'épais blousons, sont arrivés à Lukla, 2800 mètres, où ils ont passé une nuit d'acclimatation avant de monter à Gorak Shep, à 5150 mètres, en hélicoptère.

Le symbole de ce conseil des ministres du monde est fort, mais l'usage de nombreux hélicoptères était-il bien nécessaire, dans ce pays où tout l'approvisionnement se fait par porteurs ou par yack, et où l'évacuation de blessés ou de malades par ce moyen demande un paiement préalable (ou une bonne assurance)?




Conseil des ministres en altitude, devant l'Everest
(remarque, l'Everest est au fond à gauche, le sommet pointu sur la droite est le Nuptse 7826 m )

Rédigé par nezumi dumousseau

Publié dans #Népal

Repost 0
Commenter cet article

dissertation 07/12/2009 08:02


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!