la religieuse de Shibuya

Publié le 2 Mars 2008

Le chien Hachikô de Shibuya est un des lieux de rendez-vous bien connu des Tokyoïtes du quartier. Des dizaines de personnes attendent chaque jour dans le cercle autour de la statue du chien.

shibuya

Betty Carter, une américaine, est tombée amoureuse d’un Japonais en 1958. Un jour il lui a fixé rendez-vous devant Hachiko, mais il n’est pas venu.
Au bout de quelques années, elle a pris le voile mais a continué à venir tous les soirs à Shibuya.
En 2006, à 69 ans on peut toujours la voir chaque soir avec sa canne et son désespoir.

shibuya

Info ou intox?

Rédigé par nezumi dumousseau

Publié dans #Japon

Repost 0
Commenter cet article

nezumi dumousseaux 01/04/2008 15:45

L'histoire d'Hachiko est romancée, mais avec fond de vérité

L'histoire de la religieuse, c'est un canular, je l'avoue, en ce premier avril

marie 01/04/2008 14:26

j'ai eu l'occasion de lire l'histoire de Hachikô dans un manga, je ne me souviens plus lequel (je pense qu'il s'agit d'une œuvre de Taniguchi, mais dans le doute...). Bien que je ne sois pas une fan d'animaux, J'ai trouvé cette histoire très touchante. en revanche celle de la femme qui vient au rendez vous manqué chaque jour je ne la connaissais pas.