Publié le 30 Avril 2012

 

14 mois après les catastrophes du 11 mars 2011, quelles sont les traces perceptibles de ces évènements qui ont marqué le monde.

 

Le plus visible est le souvenir du séisme et surtout du tsunami, petit rappel:

 

Bilan du séisme : environ 2000 morts,
Bilan du tsunami : environ 18 000 morts,
30 000 blessés pour les deux catastrophes "naturelles"

Dans quelques lieux, on trouve des petites expositions qui montrent des images des dégats, qui font appel au souvenir, et de façon discrète, à la solidarité :

 

DSCN1103.JPG

 

Mont Takao

 

yoko0723.JPG

 

yoko0722.JPG

Yokohama

 

*********************************************

 

Et  Fukushima, alors?

 

Les japonais s'en tiennent au bilan officiel : aucun mort , 2 blessés; 37 travailleurs ayant subis des radiations excessives,

 

Mais ce sont les conséquences économiques: arrêt total des centrales nucléaires du pays, restrictions d'électricité à l'été 2011, forte augemtation des importations de gaz et de pétrole. Dans le métro, cette affiche que personne ne regarde incite à éviter les escaliers roulants.

 

 

DSCN0677.JPG

 

 

Paradoxe économique: Les importations massives auraient du faire baisser le yen, alors que celui-ci est au plus haut. Le déficit commercial a été plus que compensé par les rapatriements masifs de capitaux que les entreprises et les particuliers japonais ont effectués.

 

Certains Japonais évitent de consommer des produits des régions limitrophes de Fukushima; d'autres par solidarité en achètent.

 

Quelques Français expatriés sont ridicules: ils ne boivent que des eaux minérales importées de France.alors que, dans la première moitié du 20ème siècle, plusieurs eaux minérales françaises vantaient leurs propriétés radioactives, source de jouvence! Elles le sont toujours. Les industriels des eaux minérales ne veulent surtout pas qu''on parle de la radioactivité de leurs eaux. Une chance pour eux, la loi ne les y oblige pas. Elles sont aujourd'hui plus radioactives que l'eau du robinet de Tokyo !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par nezumi dumousseau

Publié dans #Japon

Repost 0

Publié le 27 Avril 2012

Trouvé dans la maison du clan Nomura, à Kanazawa:


Lettre de remerciement adressée à Shichirogoro Nomura, le 8 octobre de la 9e année de l'ère Eiroku (an 1566)

Nous apprecions beaucoup que vous ayez fait d'importants efforts pour tuer un officier de haut rang, le 4 du mois dernier, à la bataille de Yokokitaguchi à Kaganokuni Enumagun.

Nous sommes extrèmement heureux que vous nous ayez fait parvenir la tête de cet officier.

Ainsi s'adressait le seigneur d'Echizen Asakura Yoshikage à Shichirogoro Nomura, l'un des valeureux samourai qui combataient pour lui. Ces temps étaient rudes au Japon, mais au moins, la mort d'un ennemi était un événement remarqué.

 

DSCN0924.JPG

 

DSCN0916.JPG

 

DSCN1013.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par nezumi dumousseau

Publié dans #Japon

Repost 0