Publié le 27 Août 2010

La Munia, point culminant du cirque de Troumouse, dont la "première" fut réalisée par Victor Paget et Charles Packe en 1864, est une belle et rude course réalisable dans la journée depuis le Cirque de Troumouse (2 100m). Son ascension, malgré une courte marche d'approche, oppose  quelques difficultés d'escalade aux randonneurs. En l'absence de névé (à partir du 15 août), il ne reste que les difficultés rocheuses abordables par une petite fille de 9 ans, encordée au bon moment. 

Tout au long de l'ascension, par une belle journée d'août 2010, la solidarité internationale était parfaite. Français, espagnols, anglais échangent des conseils, indiquent les prises et n'hésitent pas à encorder ceux qui marquent une hésitation. Superbe course, panorama magnifique et expérience humaine. C'est une des plus belles courses des Pyrénées accessible aux randonneurs sans expérience de l'escalade.

 

P1010213

  
* Cotation globale : PD
* Engagement :  II
* Cotation randonnée :   T6
* Carte IGN 1748 OT 

 

Détails de l'itinéraire

 

Départ parking du cirque de Troumouse à 2100m
Suivre vers l'est le chemin du PN qui descend légérement, au bout de 20',  laisser le lac des Aires à gauche et s'élever sud-est dans un sentier avec cairns, dans des éboulis
Bien se repérer sur deux rochers coniques caractéristiques " les deux sœurs de Troumouse " et leur tourner le dos à 250m de distance pour monter un couloir raide, oblique, vers le sud-ouest. Prendre garde aux chutes de pierres, passer avec prudence un replat avec des pentes raides à droite, longer la falaise et s’élever sud-ouest sur un deuxième couloir plus raide, mais plus sur, qui vers 2600m débouche sur un replat.

ce replat débouche sur un fer à cheval barré par un petit mur. Son escalade  sur une petite vire oblique à droite puis à gauche est évident. Ne pas hésiter à sortir la corde, un piton et une sangle fixe étaient en place en août 2010.

S’élever sur le haut d’une moraine puis sur le rocher nu pour atteindre le large col de la Munia 2850m, remonter la crête frontière vers l’est, des cairns indiquent les passages soit coté français, soit coté espagnol.
A mi-chemin " Le Pas du Chat " présente un ressaut assez raide, à contourner d’abord par la gauche puis s’élever sur une dalle en utilisant les fissures puis une courte cheminée. Une corde fixe, d'état moyen, est en place
Ensuite la crête devient plus facile à l’exception de deux derniers ressauts. Sommet à 3133m.

Voir les commentaires

Rédigé par nezumi dumousseau

Publié dans #Montagne

Repost 0

Publié le 25 Août 2010

La course traditionnelle qui partait de Payolle pour gravir le pic du Midi puis regagner Bagnères de Bigorre par le Lac bleu n'était qu'une broutille de 45 km et 3000m de dénivelé.

 

Place depuis 2008 au Grand raid des Pyrénées:

 

Le départ sera donné le vendredi 27 août 2010 à 5 heures depuis Vielle Aure. Les coureurs monteront par des routes carrossables et des pistes de ski au Col du Portet. Ils basculeront ensuite sur le secteur du Néouvielle pour rejoindre par le Col de Bastanet le refuge de Campana du Cloutou puis le hameau d'Artigues. Ensuite montée vers le Col de Sencours, au Pic du Midi, retour au Col de Sencours avant d'enchaîner les cols de la Bonida, d'Aoube, de Bareilles et d'Ouscouaou pour rejoindre Hautacam. Descente sur Villelongue où se trouve la première base vie.

 

Une très longue montée mène à l'épaule du Pic de Cabaliros d'où l'on redescend à Cauterets avant d'attaquer le Col de Riou pour rejoindre Luz Saint Sauveur, deuxième base vie. On monte ensuite tranquillement à Barèges puis au parking de Tournaboup afin de revenir dans la zone du Néouveille pour passer le Col de Barèges et rejoindre le Col de Portet qui ramène à Vielle Aure.

 

Les meilleurs pourraient mettre environ 22 heures tandis que la barrière horaire est réglée pour que les derniers terminent en moins de 50 heures.

 

160 km et près de 11000m de dénivelé:

 

grandraid

Voir les commentaires

Rédigé par nezumi dumousseau

Publié dans #Montagne

Repost 0