In memoriam Alfred Achille DUMOUSSEAUX

Publié le 28 Août 2014

En ce centenaire officiel du début de la Première Guerre Mondiale, je me dois d'honorer la mémoire du frère de mon grand-père, Alfred Achille DUMOUSSEAUX, mort il y a tout juste 100 ans.

Né le 3 mai 1889 au Petit Bourras, commune de Mérignac, Charente, il était agriculteur sur la ferme familiale. Mobilisé le 3 août, il rejoint Bergerac le 6 août et part en train le 7 pour Ivry. Il est incorporé au 308e Régiment d'infanterie, comme caporal. Ce régiment est formé presque entièrement de réservistes du département de la Charente.

Le 25 août le 308e régiment fait route pour Arras puis Bertincourt le 26 août. Le 27 août, des accrochages font quelques victimes, le 28 août est tragique. Perdus dans le brouillard, mal encadrés, les soldats entrent par erreur dans un fort cantonnement allemand qui réplique à l'artillerie et à la mitrailleuse.

Avec 600 autres morts ou disparus, Alfred Achille DUMOUSSEAUX meurt le 28 août 1914 sur la commune de Sailly, Somme, à l’âge de 25 ans.

Le bulletin officiel ci joint ne parviendra à la famille qu'en 1920.

La tradition familiale orale précise que le 2 août, ayant reçu son ordre de mobilisation, Alfred ait jeté sa fourche au feu en disant: "Ca ne me servira plus jamais"

In memoriam Alfred Achille DUMOUSSEAUX
De gauche à droite Félix Dumousseaux (1854-1928), Hortense Martin (1854-1934) , Armand Dumousseaux  (1884-1965) et Alfred Dumousseaux, 11 ans, et qui mourra le 28 août 1914

De gauche à droite Félix Dumousseaux (1854-1928), Hortense Martin (1854-1934) , Armand Dumousseaux (1884-1965) et Alfred Dumousseaux, 11 ans, et qui mourra le 28 août 1914

Rédigé par nezumi dumousseau

Publié dans #première Guerre Mondiale, #Centenaire

Repost 0
Commenter cet article