Charles Ray

Publié le 11 Octobre 2013

Le travail de Ray est difficile à classer. Le style, les matériaux, l'objet, la présence et l'échelle sont tous variables. son style se rapproche souvent de l'hyperréalisme, mais en jouant sur le facteur d'échelle comme pour le célèbre petit garçon de Boy with frog mesurant 2,44 m de hauteur. Dans tous ses objets parfaitement exécutés, Ray fait une fixation sur le comment et le pourquoi des choses, Il y a toujours un détail qui indique que l'objet représenté n'est pas réel mais une recréation artistique.

Ray a réalisé une synthèse des nombreux développements dans la sculpture du XXe siècle des sa première exposition en 1971 avec une installation intitulée One-Stop Gallery. Le spectacle se composait d'une collection de petites sculptures, reposant directement sur le sol. Certaines des œuvres ont été clairement inspiré par les minimalistes comme Robert Morris , tandis que deux petites sculptures en acier évoquent les traditions enseignées par son professeur, Brener.

À la fin des années 1980, Charles Ray conçoit des œuvres minimalistes utilisant l'encre et du fil. Dans l'encadré d'encre (1986), un grand cube est rempli à ras bord avec de l'encre, donnant l'illusion d'un cube solide. Ligne d'encre (1987) est un flux continu d'encre noire tombant d'une ouverture dans le plafond dans un trou similaire dans le sol.

Son travail le plus imposant à ce jour est la re-création en cyprès japonais (Hinoki) d'un arbre tombé et pourri qu'il avait trouvé dans un pré. Avec Hinoki (2007, Art Institute of Chicago), Ray avait moulé un grand arbre pourri trouvé en Californie. Il a ensuite embauché une équipe de sculpteurs sur bois japonais à Osaka pour entièrement retailler l'arbre en Hinoki, un bois différent de celui de l'arbre original. Il a fallu quatre ans pour tailler l'arbre pour ce qui était un projet de dix ans: à partir de la découverte initiale de l'arbre en 1997-1998 à son exposition en 2007.

En 2009, Ray a installé Boy with Frog, sa première œuvre commandée en plein air, à la Punta della Dogana , à Venise. Grand de taille et réalisé avec une finition blanche et lisse qui fait référence à la tradition de la sculpture de marbre en Italie, il dépeint un garçon tenant une grenouille goliath au-dessus du Grand Canal. La sculpture évoque le Sauroktonos Apollo , une ancienne sculpture romaine du Musée du Louvre à Paris d'un adolescent nu tendant son bras pour attraper un lézard grimpant à un arbre. Par peur de vandalisme, la sculpture a été démontée en 2012.

Expositions récentes

  • 2013 Biennale de Venise 2013
    • NYC 1993: Experimental Jet Set, Trash and No Star, New Museum, New York
  • 2012 Intimate Immensity: The Susan and Larry Marx Collection, Hammer Museum, Los Angeles
    • Collection Sandretto Re Rebaudengo: Viral Research, Whitechapel Gallery, Londres
  • 2011 Le monde vous appartient, Palazzo Grassi, Venise
Boy with frog 2009

Boy with frog 2009

Rédigé par nezumi dumousseau

Publié dans #hyperréalisme, #Charles Ray, #Fondation Pinault, #Punta della Dogana

Repost 0
Commenter cet article